Nouvelle campagne #RespectMyHIV à l’EACS

Encore aujourd’hui, certaines parties de la société ont une attitude négative à l’égard des personnes séropositives. Ils se voient attribuer des étiquettes sociales qui les stigmatisent, ce qui entraîne à son tour une discrimination en raison de leur séropositivité.

L’infection par le VIH a cessé depuis longtemps d’être une menace mortelle et des thérapies antirétrovirales efficaces permettent de tenir l’infection en échec sans nuire à la santé. Une personne séropositive peut avoir une vie aussi remplie qu’une personne séronégative.

Mais dans la vie quotidienne, les personnes vivant avec le VIH sont victimes de discrimination dans de nombreux domaines : dans la vie privée, au travail et, malheureusement, même dans les établissements de santé. Cette pression publique négative est si forte qu’elle crée des obstacles supplémentaires à la prévention et au traitement du VIH. En outre, elle conduit à l’auto-stigmatisation et affecte la capacité à vivre avec le VIH.

Compte tenu des lacunes dans les connaissances de la population sur la manière dont le VIH se transmet et ne se transmet pas, la campagne NO HIV STIGMA a été lancée en 2019. Son objectif était de dé-stigmatiser le VIH en sensibilisant le public. La campagne a été un succès et a touché des millions de personnes. Mais le message a également suscité des réactions légitimes. Car même si nous disons Non à la stigmatisation et à la discrimination à l’encontre des personnes séropositives, nous confirmons d’une certaine manière les attitudes négatives existantes, notamment parce que nous nous concentrons sur le terme STIGMA.

«Respect My HIV» est une campagne d’information qui tient compte des expériences passées et des réalités d’aujourd’hui. Elle vise à créer une attitude positive : Le respect de toutes les personnes qui sont, d’une manière ou d’une autre, différentes de la majorité, que ce soit par leur séropositivité, leur sexe, leur origine ethnique, leur orientation sexuelle ou leur identité.

Le message central de la campagne est un appel à tous les membres de la société à se respecter mutuellement, à être humain et à voir avant tout dans les autres l’être humain. Le message est le suivant : «Respectez la diversité : séropositivité, travail du sexe, genre, identité et orientation sexuelle, migration, choix, amour, liberté, dignité, ethnicité, besoins spéciaux, bien-être de la vie sanitaire, santé sexuelle et mentale, intimité, plaisir, ivresse, droits, foi, humanité».

Dans le langage utilisé, il est plus approprié et respectueux de parler d’une personne vivant avec le VIH ou d’une personne qui consomme des drogues que de parler d’une personne infectée par le VIH. Parce que toutes les personnes, quelle que soit leur séropositivité, leur origine ethnique, leur identité ou orientation sexuelle ou toute autre caractéristique, sont avant tout des êtres humains. Et chaque être humain est très précieux.

L’expérience a montré que la tolérance seule ne change pas les préjugés à l’égard des personnes qui sont, d’une manière ou d’une autre, différentes de la majorité. La réalité actuelle exige des actions plus décisives qui défendent l’idée que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.

Il est temps de changer le paradigme de la bataille. L’objectif de la campagne est de créer une attitude positive. Avec le respect de tous ceux qui sont en quelque sorte différents de la majorité.

La campagne débutera lors de la European AIDS Conference Society, qui se tiendra à Londres du 27 au 30 octobre 2021. Elle sera mise en place en ligne sur le site life4me.plus et de manière physique dans le paysage urbain de Londres, où des affiches et des panneaux d’affichage seront accrochés, et où des banderoles et des drapeaux flotteront lors des manifestations. En outre, les gens pourront afficher leurs couleurs avec des T-shirts assortis. De cette façon, la campagne aura un impact bien au-delà du Congrès.

Toute personne qui souhaite participer peut s’inscrire sur le site life4me.plus.

Alex Schneider / août 2021

Autres sujets

End AIDS Now – comment ?

L’Aide Suisse contre le Sida mène une nouvelle campagne de récolte de fonds. Le premier des nouveaux visuels est apparu dans le dernier Swiss AIDS News, sous forme d’annonce en ligne et dans les médias imprimés. C’est surtout le slogan qui nous dérange, et nous avons été pris de court par ailleurs.

Weiterlesen »

Résumé de la Journée mondiale du sida en Suisse

La discrimination dans le domaine de la santé était le thème de la campagne suisse de cette année à l’occasion de la Journée mondiale du sida. L’Aide Suisse contre le Sida a fait preuve d’imagination et n’a reculé devant aucun effort ni coût. Voici un aperçu de la campagne.

Weiterlesen »