Israël : les homosexuels peuvent donner leur sang sans restriction

À partir d’octobre, les questionnaires destinés aux donneurs de sang en Israël ne feront plus de distinction entre les homosexuels et les hétérosexuels lorsqu’ils porteront sur les risques éventuels. En Suisse et en Allemagne, le traitement des donneurs de sang homosexuels a également été critiqué.

Le nouveau règlement entrera en vigueur en Israël en octobre. À partir de ce moment, le questionnaire destiné à tous les donneurs de sang demandera uniquement s’il y a eu des pratiques sexuelles à risque avec un nouveau partenaire ou des partenaires qui changeant fréquemment.

Ce débat est également en cours en Allemagne et en Suisse. Actuellement, en raison des risques possibles d’infection par le VIH, les hommes homosexuels ne sont autorisés à donner leur sang que douze mois après leur dernier rapport sexuel. La même réglementation irréaliste est également appliquée en Suisse, et nous la critiquons depuis des années. Ce qui est possible en Israël devrait également être pratiquable en Suisse.

David Haerry / août 2021

Autres sujets

HOPE – 40 ans de vie avec le VIH

Après un mot de bienvenue plein d’esprit d’Andreas Lehner, directeur exécutif de l’Aide Suisse contre le Sida, Vincent Barras, historien de la médecine de Lausanne, a ouvert les exposés. Comme jeune médecin, il a été confronté pour la première fois au virus HI, alors inconnu, en 1981 lors d’une mission à la clinique de la prison de Genève. Il a fait un récit haut en couleur de l’arrogance des premiers médecins à l’égard

Weiterlesen »