De plus en plus de gens le savent: Le VIH n’est pas transmissible sous traitement

Par rapport à 2017, les connaissances sur la non-communicabilité du VIH sous traitement ont presque doublé: de 10 à 18%. C’est le résultat d’une enquête représentative menée auprès de la population pour le compte de l’Aide SIDA allemande en avril 2020, qui a interrogé non seulement sur la connaissance de la non-communicabilité du VIH sous traitement, mais aussi sur les attitudes face au VIH. 18%, c’est encore modeste, mais c’est un progrès.

 

David Haerry / Août 2020

Autres sujets

Héritabilité de la taille du réservoir du VIH-1 et modification sous traitement suppressif à long terme

La thérapie antirétrovirale réduit considérablement la mortalité causée par le VIH, mais elle doit être prise à vie pour y parvenir. La raison en est que si cette thérapie peut efficacement bloquer la réplication du VIH, elle n’entraîne pas l’élimination complète du virus. Une partie de la population virale forme ce qu’on appelle un réservoir de VIH, dans lequel le virus ne se multiplie pas, mais peut y survivre pendant des années, voire décennies, malgré le traitement antirétroviral.

Weiterlesen »