Divers – 23 décembre 2021

Risque plus élevé de percées vaccinales chez les personnes vivant avec le VIH

Une grande étude américaine[1] confirme que l'infection par COVID-19 est rare chez les personnes entièrement vaccinées, quel que soit leur statut sérologique. Mais l'analyse montre aussi, de manière surprenante, que les personnes séropositives entièrement vaccinées ont environ 40 % de chances en plus d'avoir une percée que les personnes séronégatives. Le nombre de CD4 ou la suppression virale ne semblent pas jouer de rôle.

 La soi-disant Peer Review de la publication n'a pas encore eu lieu. L'étude a inclus les données de 109'599 personnes, dont 31'840 vivent avec le VIH. Les participants à l'étude étaient à 91% des hommes et à 71% âgés de plus de 55 ans. Tous étaient entièrement vaccinés, pour moitié avec Pfizer/Biontech, 43% avec Moderna et 6% avec le vaccin de Johnson & Johnson.

 Les auteurs de l'étude actuelle estiment que la probabilité plus élevée de percée de COVID-19 mise en évidence pourrait justifier la recommandation d'une dose de vaccin complète supplémentaire pour toutes les personnes infectées par le VIH, indépendamment du nombre de CD4 et de la charge virale. Mais maintenant que des doses de rappel sont de toute façon administrées partout et pour tous, l'étude ne devrait pas avoir de conséquences supplémentaires.

David Haerry / Décembre 2021

[1] Coburn S et al. COVID-19 infections post-vaccination by HIV status in the United States. medRxiv, online ahead of print (open access), 6 December 2021.