De nos vies – 15 octobre 2021

Yssykköl ! L'organisation caritative s'occupe des enfants atteints du VIH en Europe de l'Est et en Asie centrale

En Russie, jusqu'à 10 000 enfants vivent avec le VIH. Si l'on inclut les adolescents et les jeunes adultes de moins de 20 ans vivant avec le VIH, le nombre s'élève à plus de 50 000. Pour l'Europe de l'Est et l'Asie centrale, on estime qu'il y a jusqu'à 100 000 enfants.

Après le succès du camp d'été organisé l'année dernière à Sotchi, un autre camp d'été pour les jeunes vivant avec le VIH dans la région de la EOCAC est prévu pour 2022. Cette fois, le lieu sera Yssykköl, un lac de montagne au Kirghizstan. L'équipe de Life4me.plus s'est une nouvelle fois associée à Svetlana Izambayeva et Ekaterina Stepanova pour faire connaître au plus grand nombre de personnes possible les problèmes des enfants et des jeunes séropositifs - et pour assurer le financement du camp.

À cette fin, une course de charité visant à soutenir les enfants vivant avec le VIH débutera à Londres le 27 octobre 2021, jour de l'ouverture de la 18e Conférence européenne sur le Sida. Elle se terminera après 36 jours, le jour de la Journée mondiale du Sida, sur les rives de la rivière Yssykköl au Kirghizstan. La distance entre Londres et l'Yssykköl est de 6 864 kilomètres.

Les participants à cette course de charité symbolique et virtuelle ne doivent pas payer pour y prendre part, mais peuvent "gagner" de l'argent pour les enfants grâce à leur participation. Pour chaque kilomètre qu'une personne participante court, marche ou parcourt en fauteuil roulant, un euro est versé dans la tirelire de la course. Si la distance totale est couverte d'ici le 1er décembre 2021, Life4me.plus et le Groupe européen de traitement du Sida, qui est également impliqué, arrondiront le fonds de donation total à 10 000 euros. De cette façon, 6 864 kilomètres peuvent devenir 10 000 euros.

Tout le monde peut participer à la course de charité - partout dans le monde - mais une seule fois. Ensuite le bâton symbolique devrait être passé à la personne suivante. Les organisateur·rice·s espèrent ainsi toucher et informer le plus grand nombre de personnes possible dans différents pays.

Participez : Lorsque vous aurez lu cet article, ne le mettez pas simplement de côté. Peut-être imaginez-vous la vie d'un enfant ou d'un jeune vivant avec le VIH en Europe orientale et en Asie centrale. Même si vous ne vous rencontrez jamais en personne, votre contribution au camp d'été restera dans les mémoires pendant des années. Lisez ici comment vous inscrire et participer : https://hivrun.com/


 

Alex Schneider / octobre 2021