Divers – 19 juin 2020

Les listes noires vont disparaître, mais la Thurgovie est réticente

Le canton de Thurgovie est l'un des sept cantons qui disposent d'une liste noire pour les mauvais payeurs de primes, et c'est le seul qui l'utilise même avec les enfants. Celui qui est inscrit sur cette liste, ne reçoit plus que les traitements d'urgence remboursés.

Depuis la mort d'un patient séropositif à Coire en 2017, les listes sont controversées. Le Conseil des États veut même les abolir complètement et envoie un projet au processus de consultation. Si cela réussit, les listes seraient déjà de l'histoire ancienne en 2022. La plupart des cantons disposant de listes noires réagissent passivement au message. En Thurgovie, par contre, on est déterminé à s'en tenir à cette ligne de conduite. Le département de la santé souligne que cet instrument est important pour la gestion active des cas. Les personnes enregistrées sont activement conseillées par la municipalité. La Thurgovie souligne que grâce à cette approche, les impayés sont stables, alors qu'ils augmentent presque partout en Suisse.
Les cantons suivants utilisent les listes noires: Argovie, Lucerne, Saint-Gall, Schaffhouse, Tessin, Thurgovie et Zoug.
Les cantons des Grisons et de Soleure les ont déjà supprimées.

 

David Haerry / Juin 2020