Divers – 1 avril 2020

Consommateurs d’une PrEP, personnes sexuellement actives et COVID-19

Quelques conseils de l’équipe SwissPrEPared:

Sur internet et dans les médias sociaux circule la rumeur que la PrEP protège d’une infection par le nouveau Coronavirus. Cette information est fausse. La PrEP ne protège pas d’une infection du SARS-CoV-2.

Compte tenu de la situation actuelle, beaucoup d’utilisateurs de la PrEP ont décidé d’arrêter temporairement leur prise de PrEP. Les médecins et les centres médicaux doivent aussi repousser tous les contrôles médicaux de routine afin d’éviter des transmissions dans les salles d’attente ou sur le chemin du centre médical. Il est difficile d’évaluer combien de temps va durer cette situation et nous sommes conscients que des contacts sexuels occasionnels vont cependant survenir.

Voici donc quelques conseils pratiques :

  • Si vous arrêtez votre PrEP, assurez-vous que votre prise de PrEP est assez longue après votre dernier contact sexuel (https://drgay.ch/fr/safer-sex/prevenir/prep).
  • Les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes, et qui ont arrêté leur PrEP, peuvent se protéger avec une prise de PrEP à la demande (2-1-1) en cas de relation sexuelle prévue. (https://drgay.ch/fr/safer-sex/prevenir/prep)
  • Dans l’éventualité où vous avez un rendez-vous PrEP dans les jours à venir, veuillez contacter votre centre et demander si le rendez-vous peut être reporté. Si vous avez besoin de PrEP supplémentaire, demandez-leur une prescription.
  • Si des symptômes liés à une maladie sexuellement transmissible apparaissent et que votre centre a fermé, contactez un autre centre du réseau SwissPrEPared pour voir s’ils ont des disponibilités pour un traitement.

Checkpoint Zürich planifie actuellement un projet pilote de tests à faire à la maison pour le VIH et autres maladies sexuellement transmissibles. Les kits de tests seront envoyés chez vous; les échantillons sont à prélever soi-même et à envoyer directement au laboratoire d’analyse. En fonction des résultats du projet pilote, nous espérons pouvoir implémenter les tests à la maison pour tous les centres SwissPrEPared dans un futur proche.

 

David Haerry / Mars 2020